Après une âpre lutte de plusieurs années contre un cancer du cerveau, Thierry Montocchio, fondateur et directeur de l’agence de publicité Circus, est décédé ce matin à l’âge de 42 ans. Il a toujours évolué dans le domaine de la pub, en mettant ses talents au début de sa carrière au service de Maurice Publicité.
Avec son équipe de Circus, Thierry Montocchio a sorti la publicité de son mode conventionnel en innovant, en osant dans la conception et en privilégiant aussi le “côté mauricien” dans sa manière de faire. Circus a par exemple donné un nouveau sens à l’expression créole « sa ki bon sa », désormais très usitée dans le langage courant. Circus s’est distinguée nombre de fois en décrochant plusieurs prix tant au niveau local qu’international, tels le Tecoma Award en 2008, la médaille de bronze aux Loerie Awards 2009 en Afrique du Sud, la médaille de bronze au Maputo International Advertising Festival 2008. Cette agence est l’une de celles qui ont été les plus récompensées ces dernières années aux soirées annuelles de l’Advertising Agencies Association of Mauritius (AAA).
Très exigeant sur le plan professionnel, Thierry Montocchio, selon ceux qui l’ont côtoyé ces dernières années, pouvait se montrer même très intransigeant sur le côté éthique et sur les valeurs. « Il a marqué les gens à tous les niveaux, que ce soit dans la vie professionnelle, familiale et sociale. Il avait les pieds bien ancrés dans la réalité tout en ayant une foi puissante en Dieu », confie à ce sujet Adeline de Souza, directrice commerciale du groupe Le Mauricien.
Partageant depuis très longtemps une passion pour la photographie avec son épouse, Thierry Montocchio a trouvé dans la peinture ces dernières années un réconfort qui lui a permis d’affronter sa maladie. Lors de sa dernière exposition en mars 2010, il disait notamment : « Je peux dire que la peinture a été une de mes thérapies. Certains verront peut-être parfois des tourments là où moi j’ai exprimé la force… »
Ses funérailles ont lieu cet après-midi en l’Église St Pierre-Es-Liens.
Le Mauricien présente ses condoléances à la famille de Thierry Montocchio, particulièrement à son épouse Sophie, ses deux enfants Camille et Ophélie ainsi qu’à sa soeur Isabelle et son frère Vincent.