Les cinq policiers Vikash Persand, Johnny Laboudeuse, Ghislain Marie Ronny Vincent Gaiqui, Jean François Numa et Joshan Ragoo seront poursuivis sous une charge de “Torture by Public Officials. Ils sont accusés d’avoir battu à mort Iqbal Toofany dans la nuit du 1er au 2 mars 2015. Le Directeur des Poursuites publiques a finalement pris la décision de loger des poursuites contre les cinq policiers impliqués dans la mort de ce dernier.

Pour rappel, Iqbal Toofany avait été arrêté lors d’un contrôle de routine par des membres de l’Emergency Response Team (ERS) au volant de sa nouvelle voiture. Comme la vignette d’assurance et la plaque d’immatriculation ne correspondaient pas, et au vu de la découverte de plusieurs objets, dont une scie et trois téléphones portables, Iqbal Toofany, 42 ans, a alors été remis à la CID de Rivière-Noire pour enquête aux petites heures du matin du 1er mars. Il est décédé le lendemain matin alors qu’il se trouvait aux urgences du Princess Margaret Orthopaedic Centre avec des ecchymoses sur le corps. Ses proches dénonçaient vivement la brutalité de la part des policiers en service dans la nuit du 1er au 2 mars.

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans l’édition papier du journal Le Mauricien de demain matin, samedi 5 mai ou dans la version numérique qui sera en ligne à 6h le samedi 5 mai.