Un Bangladais de 36 ans a trouvé la mort hier alors qu’il travaillait sur un site de construction. Le ministère du Travail n’était même pas au courant de la nouvelle alors que le corps devait être rapatrié hier après-midi.

Selon la compagnie Square Deal où travaillait le décédé, interrogé par le syndicaliste Feyzal Ally Beegun, l’ouvrier serait décédé des suites d’une crise cardiaque. C’est ce qu’aurait révélé une autopsie pratiquée plus tôt.

Feyzal Ally Beegum se dit « révolté » que le ministère du Travail « n’était même pas au courant de ce nouveau cas de décès » d’un ouvrier bangladais. il se demande  si cet homme a effectivement été victime d’une crise cardiaque ou s’il y a eu un accident sur le chantier.

Il rappelle qu’il y a quelques mois, un autre ouvrier bangladais de 26 ans, engagé à l’usine RT Knits, avait trouvé la mort dans des conditions troubles. « Là non plus, aucune enquête n’a été faite pour connaître les conditions dans lesquels il est décédé. »

Il a aussi critiqué également l’ambassade du Bangladesh à Maurice qui, selon lui, n’aide pas à améliorer la situation de ses compatriotes travaillant à Maurice.