L’Ombudsperson pour les enfants, Rita Venkatasamy ne cache pas son inquiétude pour le jeune homme de 17 ans dont l’ex-petite amie, une collégienne de 15 ans enceinte, est décédée mercredi dernier.

L’adolescente, qui a rendu l’âme à l’hôpital du Nord, était enceinte de 4 mois. Selon un rapport qui est parvenu au bureau de l’Ombudsperson (OCO) pour les Enfants, le décès de la jeune fille serait attribué à une septicémie. Même en étant mineur, le père présumé de l’enfant pourrait, selon Rita Venkatasamy, être poursuivi pour relations sexuelles avec une autre mineure de moins de 16 ans. Et dans ce genre de cas, rappelle l’avocate des enfants, la sensibilisation sur la grossesse précoce ne doit pas se focaliser uniquement sur les filles.

Rita Venkatasamy souhaite sensibiliser le plus grand nombre d’adolescents et les responsabiliser sur la sexualité précoce.