La veuve d’Anand Kumar Ramdhony et ses quatre enfants ont déposé plainte au greffe de la Cour suprême réclamant des dommages de Rs 45 millions à l’État et au Commissaire de Police pour la mort de son époux le 30 juillet 2011 en cellule au poste de police de Rivière-du-Rempart. La famille Ramdhony estime qu’il s’agit d’une faute de la police qui mérite réparation.
Rita Devi Ramdhony – habitante de Plaine-des-Papayes et veuve d’Anand Kumar Ramdhony – et ses héritiers ont retenu les services de Mes Viren Ramchurn (avocat) et Doorgacharun Luchmun (avoué) dans le cadre de l’affaire impliquant la mort de son mari en cellule policière le 30 juillet 2011 au poste de police de Rivière-du-Rempart.
Les Ramdhony attaquent en justice le Commissaire de Police (CP) et l’État leur réclamant Rs 45 millions de dommages et intérêts à la suite de la mort d’Anand Kumar Ramdhony en cellule policière dans la nuit du 30 juillet 2011 au poste de police de Rivière-du-Rempart. La famille estime que cette mort en détention constitue une faute de la part de la police qui est responsable envers l’État.
Anand Kumar Ramdhony était provisoirement accusé de « possession of stolen property » et la police avait objecté à sa mise en liberté conditionnelle. Les plaignants soulignent que la police est responsable par négligence de la mort du détenu. Ils soutiennent que les policiers de garde ce soir-là auraient dû faire preuve de vigilance pour le respect du « general welfare ».
Selon les plaignants, la police a failli à leur devoir et la mort en détention d’Anand Kumar Ramdhony est le résultat de leur négligence. Ils affirment que les droits fondamentaux du détenu n’ont pas été respectés comme le prévoit le chapitre 2 de la Constitution.
Anand Kumar Ramdhony a déjà eu des démêlés avec la police par le passé pour possession d’une moto volée. Par ailleurs, s’agissant de l’affaire d’une montre volée, un habitant de Plaine-des-Papayes a expliqué que l’objet qui était en possession d’Anand Kumar Ramdhony appartenait à son épouse. Il a affirmé avoir confié la montre à Anand Kumar Ramdhony pour la faire réparer à l’occasion de l’anniversaire de sa femme.