L’enquête policière sur les circonstances de la mort de Frederick Meurier (34 ans), découvert dans un premier temps grièvement blessé à Mare-Gravier, a connu des développements de taille en ce début de semaine. En effet, l’escouade spéciale instituée pour faire la lumière sur cette affaire a relevé des traces de freinage dans la rue où s’est produit l’accident dans la nuit de samedi à dimanche. Les révélations importantes d’un témoin poussent également les responsables de l’enquête à miser sur la thèse d’un délit de fuite (hit and run).
Les recoupements d’informations effectuées par Le Mauricien dans les milieux autorisés de la police durant la matinée confirment que la piste la plus probable sur les circonstances de la mort de Frederick Louis Meurier est celle d’un chauffard qui aurait percuté la victime avant de prendre la fuite.
Vers une heure du matin dans la nuit de samedi à dimanche, les policiers de Beau-Bassin devaient recevoir une information au sujet d’un individu grièvement blessé et gisant l’asphalte à la rue Suer Mont à Mare-Gravier. Le conducteur d’un véhicule utilitaire de la police qui déposait une sentinelle au domicile de l’ancien président de la république Cassam Uteem devait faire un détour pour apporter une première assistance à la victime.
Une fois sur les lieux à Mare-Gravier, les policiers ont découvert Frederick Meurier à même le sol et présentant de multiples blessures. Transporté d’urgence à l’hôpital, il a succombé à ses blessures vers 4 h du matin, malgré les interventions médicales. Le rapport d’autopsie du Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué la mort à un « shock due to multiple injuries ».
Un cas de Foul Play étant suspecté, une escouade spéciale a été montée avec la police régulière et la Criminal Investigation Division de Beau-Bassin sous la supervision du SP Maunkee, Divisional Commander of Western Division, en vue de faire la lumière sur les circonstances exactes de la mort de Frederick Meurier.
Sur les lieux de l’accident à Mare-Gravier, les responsables de l’enquête policière devaient relever des traces de freinage sur pas moins de 32 mètres d’asphalte. Les limiers ont accordé encore plus de crédibilité à la thèse du délit de fuite après avoir recueilli des informations d’un témoin. Alors qu’il gisait sur l’asphalte, gravement blessé, Frederick Meurier aurait déclaré à ce témoin qu’un 4×4 l’a percuté alors qu’il était à vélo. Avec ces nouvelles informations cruciales, les responsables de la police devraient avancer rapidement dans cette enquête.
———————————————————————————————————————————
Cinq alcootests positifs durant le week-end pascal
Selon les chiffres disponibles, cinq contrôles d’alcoolémie se sont avérés positifs le week-end dernier, placé sous le signe de la fête de Pâques. Par ailleurs, 333 excès de vitesse ont été enregistrés au total. Rien que pour les deux caméras installées à Camp-Chapelon et Pailles, 237 automobilistes ont été flashés pour avoir trop appuyé sur le champignon.