Les montants dûs par les consommateurs mauriciens à la Central Water Authority, au Central Electricity Board et éventuellement à d’autres services publics seront désormais communiqués au Mauritius Credit Information Bureau, base de données créée et opérée par la Banque de Maurice en vue d’établir le profil d’endettement des ménages à Maurice.
La banque centrale annonce officiellement l’extension de la couverture du Mauritius Credit Information Bureau (MCIB) aux services publics et ce conformément au mandat qui lui a été conféré par la Bank of Mauritius Act. Le MCIB est en mesure de recueillir des données sur les créances des consommateurs auprès des organisations ou services concernés. Les premiers utility bodies à se joindre au MCIB sont la CWA et le CRB et ce depuis le 1er juin 2012.
La BoM rappelle que le MCIB est le seul bureau du genre à opérer à Maurice. Ce bureau a été institué en décembre 2005 avec pour objectif, soulignent les autorités bancaires, « to ensure the development of an overall sound credit environment in Mauritius and assist in fighting over-indebtedness, principally of households, which has detrimental effects on family life. »
Les banques, les autres institutions financières acceptant des dépôts, des sociétés de crédit-bail, des compagnies d’assurance, la Banque de Développement, la National Housing Development Co Ltd, la Mauritius Civil Service Mutual Aid Association Ltd et l’Employees Welfare Fund ont graduellement adhéré au MCIB avant que les services publics ne soient couverts.
La BoM assure que toutes les informations communiquées au MCIB sont « treated as strictly confidential » et que « all the officers and Participants of the MCIB are required to maintain the confidentiality of all information gathered from the MCIB. »