Alan Ganoo, ministre du Transport, a annoncé ce mercredi 1er avril, lors d’une conférence de presse, qu’après consultation auprès de la National Transport Authority (NTA), le gouvernement a pris la décision d’accorder un moratoire de trois mois, soit jusqu’à fin juin, à ceux dont la déclaration de leur véhicule a expiré pendant le couvre-feu, à Maurice comme à Rodrigues.

Il a expliqué qu’aucune pénalité ne sera retenue. Les conducteurs seront disposés à utiliser leurs véhicules dans des cas exceptionnels, « mem si pena fitness, selman bizin kouver par enn lasirans ».

Le conducteur devra être muni d’un « work permit » délivré par la police. Il pourra également se déplacer en cas d’urgence médicale ou pour aller faire des provisions.

« Kan konfinman fini, pa bizin atann 30 juin pou al fer neseser. Ou kapav renouvle deklarasion an lign », a précisé le ministre.