Maintenance et désinfection des autobus, stickers pour informer les passagers, réunions avec les représentants des employés… La Compagnie Nationale de Transport (CNT) se dit déjà prête pour le déconfinement. Afin de respecter la distanciation sociale, elle envisage d’augmenter le nombre d’autobus en service en comptant sur les 337 autobus généralement affectés au transport scolaire. Même si les finances sont « dans le rouge », tout sera fait pour respecter les engagements envers les employeurs et les fournisseurs, affirme la direction.

La CNT a mis en place un protocole. Selon Sunil Gopal, responsable de communication de la compagnie, des sièges seront bloqués dans les autobus afin de respecter la distanciation sociale. Il est ainsi estimé que chaque autobus transportera un tiers des passagers habituels. Ce qui signifie qu’il faudra donc plus d’autobus sur les routes pour pouvoir assurer le service. « Pour cela, nous aurons recours aux 337 autobus généralement consacrés au transport scolaire », indique-t-on officiellement.

Des stickers seront collés dans les bus afin d’informer les passagers quant aux procédures à suivre. « Il y a deux types de stickers : un pour indiquer les sièges bloqués et l’autre pour informer sur l’utilisation de masques, gants et sanitizer, ainsi que sur la distanciation sociale. » Les chauffeurs et receveurs auront leurs solutions hydroalcooliques séparément, ainsi que leurs gants et masques. Par ailleurs, tous les autobus seront désinfectés de fond en comble avant et après le service.

Quant à savoir où en sont les finances avec seulement 30 autobus en opération pendant le confinement, Sunil Gopal indique que celles-ci « sont dans le rouge » en ce moment. « Cela a été un soulagement d’entendre le ministre dire que le Free Transport Scheme sera maintenu, même s’il n’y a pas d’école. Cela nous permettra de respecter nos engagements envers nos employés et nos fournisseurs. De notre côté, nous allons également faire de notre mieux pour assainir la situation et couper les coûts là où l’on peut. Peut-être que pour le budget, les opérateurs feront des requêtes. »