Parmi ceux qui ont été décorés le 12 mars de cette année figure Jean Roger Boodhna, Official Receiver, cadre du judiciaire, actuellement en poste au ministère des Finances, plus précisément au bureau du Registrar of Companies, que dirige Prabha Chinien. Il a été décoré Officer of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean (O.S.K.) for Outstanding Contribution in the Public Sector.
Jean Roger Boodhna a connu une longue et riche carrière au sein du judiciaire. Il a débuté dans ce département à l’âge de 18 ans et a gravi plusieurs échelons pour être aujourd’hui Senior Registrar. Il a travaillé dans presque toutes les magistratures de l’île, y compris à Rodrigues.
Jean Roger Boodhna s’est fait connaître pour la première fois en 1978 quand il a été appelé à prendre en charge le secrétariat de la Fire Enquiry sur l’incendie du quotidien Le Mauricien, aussi appelée comme l’affaire Sheik Hossen. Il a surtout travaillé comme secrétaire de l’ancien juge Robert Ahnee pendant de nombreuses années et était en charge de la section Master’s Office qui s’occupe de la vente des terrains à la barre.
Il a été appelé pendant les années précédant la mise à la retraite de l’ancien président du Tribunal d’Arbitrage Permanent (TAP), Harris Balgobin, à agir comme secrétaire de ce tribunal. Il fut ensuite sollicité par l’ex-juge Ahnee pour être le secrétaire de la Commission for the Protection of Borrowers lors de sa création. Tout récemment, il a été nommé liquidateur d’Infinity BPO (en Receivership) et secrétaire de la commission d’enquête sur la prescription des terres.
Interrogé quant à cette décoration obtenue, Jean Roger Boodhna nous a déclaré :
« Le sentiment d’être reconnu dans sa profession par l’État est une source de grande satisfaction. Cependant, je peux donner l’assurance que je resterai toujours le même, que je tâcherai d’être toujours humble, de me faire toujours petit et surtout d’être serviable envers les autres. J’ai une pensée particulière pour Mme Chinien, Registrar of Companies et Director of Insolvency Service, sans qui, cette nomination ne serait pas possible. J’ai aussi une pensée pour tous mes amis du judiciaire, pour le support des membres du barreau et aussi du corps des avoués avec mention spéciale pour mon bon ami, Me Thierry Koenig, Senior Attorney, et finalement pour ma mère, mon épouse et mes 4 enfants. »