Paul Bérenger est revenu sur la situation actuelle au sein de son parti tout en apportant des précisions suite aux faits rapportés ces derniers temps dans la presse. Il était face à la presse ce samedi matin à l’hôtel Hennessy à Ebène.

Paul Bérenger a fait ressortir que ce n’est rien de nouveau en ce qui s’agit de la série de démissions dans les comités régionaux de la circonscription n°17, Curepipe-Midlands, et du comité régional du n°1 le mercredi 8 août ainsi que le celui du régional du n°4. Selon ses dires, ces personnes n’étaient déjà plus actives au sein du parti.

Il a déploré dans la foulée, les dires de certaines presses, qui prennent position et ont donné l’impression d’une démission en masse « Zot inn donn limpression ki ena bane nouvo gros demission, se bann meme dimoun ki ces derniers mois inn associer zot a steve obegadoo et compagnie, mais pena nanier de nuvo« , a-t-il précisé.

Il tient à apporter des éclaircissements sur la situation au sein des comités régionaux, soit au régional no 4 et 17,  « Au contraire zordi regional no 4 et 17 inn fini reorganiser et cot regional no 4 suite au depart de Pradeep Jeeha inn vinn pli solid ki jamais », avant de préciser que d’ailleurs au no 17 une assemblé régionale est prévue pour la mise sur pied des membres exécutifs.

Toujours dans le même registre, il a tenu à préciser qu’au no 9 Flacq-Bon Accueil, une publication a rapporté un article en faisant mention d’Ahad Chundoo ayant pour titre le vice-président du comité, le leader des mauves n’a pas mâché ses mots, « nune fou li dehor depi 6 mois« , a-til lancé.