« Des membres passifs qui n’avaient pas de réelles responsabilités au sein du parti ». C’est en ces termes qu’Atma Bumma, secrétaire général du Mouvement Patriotique (MP), a qualifié les deux démissionnaires du parti. En effet, Raj Bissessur et Satyam Judoo ont démissionné du parti ce vendredi 30 novembre.

« Un départ, c’est un départ et il est toujours regrettable mais c’est dommage qu’à la veille des élections générales, certains membres succombent à la tentation du pouvoir », a indiqué Atma Bumma. Pour le secrétaire général du MP, « il est évident que le pouvoir actuel ressent le potentiel du MP et, de ce fait, une tentative de déstabilisation a été mise en marche ».

Une source proche du parti affirme qu’une « meilleure offre » serait à l’origine de la démission d’un des démissionnaires.