L’ancien président de la République Cassam Uteem dirigera une importante mission d’observateurs internationaux lors des prochaines élections présidentielles en Égypte pour le compte de l’Electoral Institutes for Sustainable Democracy in Africa (EISA). Les élections présidentielles en Égypte avec le candidat du Muslim Brotherhood, Abdul Moniem Abul Fotouh, et l’ancien secrétaire général de la Ligue Arabe, Amer Moosa, donnés comme favoris, se dérouleront les 23 et 24 mai.
L’ancien président de la République quittera Maurice jeudi prochain en vue de rencontrer les autres personnalités d’Afrique faisant partie de cette mission d’observateurs africains pour ces élections cruciales en Égypte. La mission devra comprendre une trentaine de membres en vue de s’assurer que ces élections se déroulent dans des conditions optimales, plus d’une année après le Printemps Arabe.
« Après la Tunisie en octobre de l’année dernière pour les élections de l’Assemblée constituante où j’ai eu le privilège de mener une précédente mission d’observation, je me retrouve aujourd’hui avec l’insigne honneur de diriger une autre mission pour les prochaines présidentielles en Égypte, deux pays concernés par la vague du Printemps Arabe où l’ancien président Hosni Moubarak a dû démissionner. Simplement pour mieux situer le caractère crucial de ces prochaines consultations populaires », soutient Cassam Uteem, qui attend de prendre connaissance officiellement de la composition de la mission.