Malgré un calme apparent sur le front électoral, l’Electoral Commissioner’s Office est en alerte ces jours-ci. Et cela pour plusieurs raisons. D’abord, l’échéance constitutionnelle pour enclencher les procédures en vue de l’élection de remplacement à Piton/Rivière-du-Rempart (N°7), suite à la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo se précise. Officiellement, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ne dispose que…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In