Photo illustration
  • Beaucoup de cas de grippe AH1N1 et AH3N2 recensés

La menace de la dengue surgit à nouveau. Quatre nouveaux cas ont été recensés la semaine dernière, dont un à RocheBois et un à Baie-duTombeau. Le ministère de la Santé demande à la population d’être vigilante car le climat actuel favorise la prolifération de moustiques. Par ailleurs, a-t-on appris, le nombre de cas d’infections respiratoires continue d’augmenter considérablement, passant de 4 900 à 5 139 en une semaine.

Selon le Dr Fazil Khodaboccus, Senior Physician au ministère de la Santé, quatre cas de dengue ont été recensés au cours de la semaine. « Il s’agit d’un cas importé et trois cas locaux. Parmi les trois cas locaux, il y a un à Roche-Bois et un autre à Baie-du-Tombeau », a déclaré le médecin. Ce dernier demande à la population d’être vigilante car le virus a fait surface à nouveau. « Le climat actuel, c’est-à-dire le temps froid et les pluies fines favorisent la prolifération de moustiques. Donc, il est important que les Mauriciens prennent les précautions nécessaires pour éviter les piqûres de moustiques. Il est conseillé de nettoyer régulièrement votre cour, et surtout de porter des vêtements appropriés pour bien couvrir le corps », a-t-il indiqué.

Une hausse du nombre de cas d’infections respiratoires a aussi été enregistrée depuis les deux dernières semaines, a dit le médecin. Pour la semaine du 8 au 14 juillet dernier, 5 139 cas ont été recensés contre 4 900 cas la semaine précédente. « La chute de la température peut en être la cause. Le nombre de cas de grippe continue à augmenter. De plus, nous avons recensé beaucoup de cas de grippe AH1N1 et AH3N2. Donc, les précautions sont de mise. Outre la bonne hygiène de vie, il faut que les Mauriciens se fassent vacciner. La campagne de vaccination est toujours en cours dans les cinq hôpitaux régionaux de l’île. Il n’est pas trop tard pour aller se faire vacciner et se protéger contre les maladies respiratoires », a affirmé le Dr Khodabaccus.

A noter que les vaccins sont disponibles de 9h à midi du lundi au vendredi et de 9h à 11h le samedi dans les hôpitaux. Dans les “mediclinics” et centres de santé, les vaccins sont disponibles le samedi de 9h à 11h.