Le président de l’Association of Mauritian Entrepreneurs (AME), Deo Santchurn, estime que Maurice devrait devenir une nation d’entrepreneurs, pas une nation de commerçants. « Il y a très peu de vrais entrepreneurs à Maurice », dit-il, dans cet entretien, suivant les difficultés que les entrepreneurs doivent surmonter ; d’abord, à la concurrence chinoise, ensuite au marché restreint qu’est le pays et à la baisse du pouvoir d’achat des consommateurs.