Le leader du FLN, Ismael Nazir

Le Front Libération National (FLN) prévoit d’organiser une manifestation devant les Casernes centrales et l’hôtel du gouvernement si le Commissaire de police ne démarre pas une enquête sur le « départ forcé » d’Ameenah Gurib-Fakim de la présidence. C’est ce qu’a déclaré le leader du mouvement, Ismael Nazir, lors de sa dernière conférence de presse.

Le président du FLN, Amika Bhujun, a déploré le silence du Premier ministre par rapport à la commission d’enquête initiée à l’issue de la démission de l’ancienne présidente de la République. « Au FLN, nous croyons qu’un coup d’État a été perpétré contre l’ancienne présidente par l’Etat. Donc, le Premier ministre ne peut esquiver la commission d’enquête. Il a une obligation envers la population », a-t-il dit.

Pour sa part, Ismael Nazir a indiqué que le CP a le devoir d’initier une enquête sur le départ d’Ameenah Gurib-Fakim. « Le CP a pour responsabilité de maintenir le “law & order” dans le pays. Une présidente a été forcée à la démission. N’est-il pas de son devoir de mener une enquête pour déterminer les raisons qui l’ont poussée à prendre une telle décision ? D’autant que le Premier ministre a réclamé son départ dans la presse locale à maintes reprises », a soulgné le leader du FLN.