L’Office Clerk Branch, du département des cartes d’identité, compte adresser cette semaine de nouvelles propositions au Errors & Anomalies du Pay Research Bureau (PRB) en vue de revoir à la hausse le « salary scale » des Office Clerks du ministère de la Sécurité sociale affectés au département des cartes d’identité.
L’Office Clerk Branch, Ministry of Social security and National Identity Card Unit, affiliée à la Government Service Employees Association (GSEA), par l’entremise de son président Jeewanall Bhatoolaul, exprime son insatisfaction suite à la publication du rapport du Pay Research Bureau (PRB) et souhaite que cette instance « rectifie le tir » concernant le salaire des Office Clerks. Un sentiment de frustration est dès lors évoqué parmi ce grade de fonctionnaires. À l’origine de ce mécontentement, des recommandations émises par cette branche qui n’ont pas été prises en considération durant l’exercice de révision des conditions de travail pour l’augmentation salariale dans la fonction publique pour cette année.
Jeewanall Bhatoolaul juge « inadmissible » que les Office Clerks perçoivent le même salaire que les Lab Attendant et Computer Attendant dans le gouvernement alors qu’ils ont suivi des cours de perfectionnement et qu’ils travaillent avec les dernières technologies en ce qui concerne la carte d’identité. Notre interlocuteur déplore également le fait que les Office Clerks sont aussi appelés à remplacer les Office Management Assistants lorsque le besoin s’en fait sentir mais que, malgré tout, leur salaire reste inchangé. « Depuis janvier 2011, nous continuons à toucher des “allowance” comme Management Support Officers », précise ce dernier.
Jeewanall Bhatoolaul souhaite par ailleurs qu’une augmentation automatique soit accordée aux officiers lorsque ces derniers complètent l’Award Course. Ce cours, indique-t-on, a pour but de rendre les officiers plus performants dans leurs tâches. « Notre travail est différent parce que nous devons travailler directement avec les membres du public au quotidien. Certains d’entre nous ont plus de 40 ans d’expérience », lance Jeewanall Bhatoolaul, président de l’Office Clerk Branch. Selon lui, c’est le public au final « qui en sortira gagnant ». Et de faire ressortir que plusieurs d’entre eux ont complété le cours avec succès, « malgré leur âge avancé ».
Le président de l’Office Clerk Branch lance un appel au gouvernement pour que ce dernier « ne laisse pas des personnes prendre leur retraite avec un certain sentiment d’amertume et de frustration ». Et le président du syndicat de conclure : « Je pense qu’il y a des personnes compréhensives au sein du service civil qui pourront revoir la situation. »