La Banque de Maurice a lancé hier une nouvelle mise en garde aux membres du public qui se laissent attirer par des individus, compagnies ou institutions qui leur proposent des plans de dépôt non autorisés et qui sont, en outre, assortis de taux de rémunération des plus attrayants. Un communiqué de la banque centrale souligne que « seules les banques et les institutions non-bancaires autorisées » par la BoM peuvent accepter des dépôts du public. Les noms de ces institutions (voir la liste plus loin) sont publiés dans ce communiqué.
Les autorités bancaires recommandent vivement aux membres du public « de vérifier le statut réglementaire de tout individu/compagnie/institution (personne) qui sollicite des dépôts et de s’assurer que la personne est dûment agréée et réglementée par la banque avant de placer leur argent auprès d’elle ». La BoM invite également le public à s’enquérir auprès de la Financial Services Commission, le régulateur du secteur des services financiers non-bancaires, pour savoir si une personne est autorisée à offrir des produits ou services financiers.
« Les membres du public devraient s’assurer, à tout moment, que leur argent est déposé avec des personnes dûment autorisées à opérer à Maurice. Toute personne qui place des dépôts auprès des personnes qui ne sont pas réglementées, le font à leurs propres risques et périls », prévient la banque centrale.
La BoM rappelle qu’elle a déjà demandé au public de faire preuve de prudence à l’égard de certains produits actuellement proposés garantissant des taux élevés de rendements dans un court laps de temps. Les autorités bancaires avaient, dans un communiqué en date du 25 février 2013, noté que certains produits de dépôt proposeraient des retours sur investissement représentant le double du montant épargné sur une période très courte. Elles avaient fait ressortir que ces produits n’ont jamais été approuvés et ne sont pas réglementés par la BoM.
Dans son communiqué d’hier, la banque centrale invite le public à rechercher les conseils des professionnels indépendants sur la nature de ces produits d’épargne. Elle annonce également qu’un service d’assistance (Nos de téléphone : 2023802 ou 2023943) a été mis en place à la banque à l’intention des membres du public et que des doléances peuvent aussi être envoyées, par écrit, au Premier Gouverneur adjoint ou par courrier électronique à l’adresse suivante helpdesk@bom.mu. « Toute information obtenue sera traitée dans la plus stricte confidentialité. Vous pouvez aussi référer l’affaire à la police », indique la BoM.
Par ailleurs, on apprend du côté de la FSC que cette dernière est en train de recueillir des informations sur ce problème et qu’elle « suit la situation de très près ». La FSC avait également publié un communiqué pour mettre le public en garde contre les produits de dépôt à caractère frauduleux.
La liste des banques autorisées à accepter des dépôts comprend : ABC Banking Corporation Ltd, AfrAsia Bank Limited, Bank One Limited, Bank of Baroda, Banque des Mascareignes Ltée, BanyanTree Bank Limited, Barclays Bank PLC, Bramer Banking Corporation Ltd, Century Banking Corporation Ltd, Deutsche Bank (Mauritius) Limited, Habib Bank Limited, HSBC Bank (Mauritius) Limited, Investec Bank (Mauritius) Limited, Mauritius Post and Cooperative Bank Ltd, P. T Bank Internasional Indonesia, SBI (Mauritius) Ltd, Standard Bank (Mauritius) Limited, Standard Chartered Bank (Mauritius) Limited, State Bank of Mauritius Ltd, The Hongkong and Shanghai Banking Corporation Limited et The Mauritius Commercial Bank Limited.
La liste des institutions non-bancaires autorisées à accepter des dépôts est la suivante : AXYS Leasing Ltd, Cim Finance Ltd, Finlease Company Limited, La Prudence Leasing Finance Co. Ltd, Mauritius Housing Company Ltd, Mauritian Eagle Leasing Company Limited, SICOM Financial Services Ltd et The Mauritius Civil Service Mutual Aid Association Ltd.