Les prix des légumes ont pris l’ascenseur fin de la semaine dernière, grimpant d’environ 20%. Selon la Small Planters’ Association, deux raisons principales expliquent cette hausse : la période de jeûne pour la communauté tamoule et le fait que les champs de légumes se dévident.

« La communauté tamoule est en pleine période de jeûne dans le cadre de la fête Thaipoosam Cavadee. Les légumes sont donc en grande demande actuellement, ce qui explique la flambée soudaine des prix », a déclaré Kripalloo Sunghoon, président de l’association. Par ailleurs, a expliqué ce dernier, les champs de légumes se vident rapidement. « Dans le nord, les légumes sont dans la période végétative. En revanche, dans le sud, les planteurs expliquent que la quantité de légumes dans les champs diminue rapidement. »

Selon Kripalloo Sunghoon, les prix des légumes ont augmenté d’environ 20% depuis la semaine dernière. Ainsi, la pomme d’amour coûte aujourd’hui entre Rs 50 à Rs 70, le piment entre Rs 10 à Rs 12 le demi-kilo alors qu’au marché, le prix affiché est de Rs 40 le demi-kilo. Idem pour les bringelles, dont le prix varie entre Rs 5 et Rs 6 le demi-kilo à la vente et entre Rs 12 et 15 sur le marché.

Par ailleurs, dira Kripalloo Sunghoon, avec la chaleur qui bat son plein, les haricots verts se feront de plus en plus rares. D’ailleurs, un marchand de légumes au bazar de Port-Louis le confirme. « Nous n’avons pas de haricots verts en grande quantité. Par conséquent, à la mi-journée nous avons vendu tout ce que nous avions. » La chaleur affecte les carottes également. Selon les planteurs, les carottes qui seront disponibles sur le marché ne seront pas d’aussi bonne qualité.