Lesdits débats d’idées ont un caractère pittoresque et souvent dépourvu de sérieux. Le pays franchira un grand pas vers le progrès si Anerood et Navin avaient les couilles de confronter leurs idées (sans populisme) lors d’un débat télévisé ou radiophonique. En auront-ils jamais le courage et l’honnêteté, voire l’intelligence ? Le monologue prend presque toujours le pas sur le dialogue. Vive la démocratie !