L’éditorialiste du Défi Quotidien Darlmah Naeck est attendu au QG du Central CID cet après-midi dans l’affaire des commentaires attaquant et dénigrant une section de la population. Les informations disponibles indiquent que l’assignation a été servie au principal concerné à la suite d’une série de dépositions consignées pour des délits présumés de sédition par des citoyens concernés par ces attaques gratuites.
Depuis la publication du texte dans les colonnes de ce quotidien la semaine dernière, un mouvement de protestations et de dénonciations a été mis en place « pour réclamer une enquête policière et des sanctions » dans cette affaire. Devant la pression de l’opinion, la direction de ce groupe de presse a été amenée à interdire de fonctions l’éditorialiste et à instituer un comité disciplinaire. Darlmah Naeck a reconnu ses torts et a déjà présenté des excuses publiques.