Le 1er mai a été relativement sanglant avec deux meurtres commis hier, l’un le long de la route Royale à Borstal, Grande-Rivière-Nord-Ouest, très tôt hier matin, suite à une soirée dansante dans un club privé à Coromandel, et l’autre dans la soirée d’hier le long de la route principale à Rose-Belle. Dans les deux cas, les victimes, Marley Marianne, 23 ans, habitant Roche-Bois, pour le cas de GRNO, et Siddick Dhiouman 52 ans, habitant Marie-Jeannie, avaient été abandonnées avec de graves blessures par leurs agresseurs. La CID de Port-Louis, travaillant de concert avec la Major Crime Investigation Team (MCIT), a procédé à l’arrestation de sept suspects, dont six sont âgés de 18 ans ou moins. Les deux agresseurs de Rose-Belle, deux jeunes âgés de 21 ans, habitant la région, ont été appréhendés par des membres de la CID de Rose-Belle.
Dans le premier meurtre commis aux petites heures du matin à la hauteur de la station-service de Borstal, presque vis-à-vis de la Remand Prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest, les enregistrements des caméras de surveillance ont contribué à l’identification des meurtriers présumés de Marley Marianne. Ce dernier revenait d’une soirée dansante dans un club privé à Coromandel quand une dispute a surgi avec un groupe de jeunes le long de la route Royale peu avant l’arrêt d’autobus de Borstal.
Constatant qu’il avait affaire à forte partie, la victime devait tenter de prendre la fuite en direction de Port-Louis mais très vite, il a été rattrapé par le groupe d’assaillants. Selon les indications recueillies auprès des enquêteurs de la police, Marley Marianne a été agressé à coups de pierre, de bouteilles de bière et autres objets contondants. Par la suite, la victime fut abandonnée à son propre sort dans les parages de la station-service.
Cette version des faits est corroborée par la compagne de la victime, qui avait participé à la soirée dansante. Elle devait participer à une parade d’identification en vue d’identifier formellement les agresseurs de Marley Marianne. Le poste de police de La Tour-Koenig fut informé de ces graves incidents vers les 5 h 15 hier matin.
La victime fut transportée d’urgence à l’hôpital Jeetoo mais elle devait succomber à ses graves blessures une fois hospitalisée. L’autopsie pratiquée par le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué le décès à une fracture du crâne et une hémorragie intracrânienne.
L’enquête menée par la CID de Port-Louis devait déboucher sur l’arrestation de sept suspects, habitant Pailles. Deux des meurtriers présumés, Y.C. et J. B., sont âgés de 17 ans alors que quatre autres ont 18 ans, en l’occurrence Dylan Ross, Jean-David Colette, Dylan Casimir et Yohan Marudan. Le plus âgé de la bande, Jonathan Popeheia, 23 ans, a été admis à l’hôpital peu après son arrestation.
Les suspects, qui ont été longuement interrogés pendant la journée d’hier, devaient comparaître devant le tribunal de Port-Louis pour le délit de meurtre avant de retourner en cellule policière.
D’autre part, dans la nuit d’hier à ce matin, les enquêteurs de la CID de Rose-Belle ont été sur la brèche en vue d’élucider un autre cas d’homicide. Vers les 23 h 10, une patrouille de la police le long de la route principale à Rose-Belle, devait découvrir le corps sans vie de Mohammud Siddick Seck Dioulan, 52 ans, aide chauffeur de profession, sur le trottoir. Il portait de graves blessures à la tête et saignait abondamment. Un sabre se trouvait également à côté de la victime.
Avant le transfert du corps à la morgue de l’hôpital de Rose-Belle, le Dr Maxwell Monvoisin, le Principal Police Medical Officer, des éléments du Scene of Crime Office et du Forensic Scientific Laboratory furent mandés sur les lieux pour des prélèvements susceptibles de faire progresser l’enquête.
Au cours de la nuit, sept habitants de la région, dont deux femmes, furent entendus. Aux petites heures du matin, Sundesh Ramkhelawon, 21 ans, étudiant, et Umeshlall Seechurn, 21 ans, entrepreneur, habitant New Grove, furent appréhendés.
Initialement, tous deux ont nié toute connaissance des faits. Mais suite à un interrogatoire serré, le dénommé Seechurn devait passer aux aveux quant à cette agression mortelle. Il a concédé avoir agressé la victime avec une barre de fer suite à une violente dispute le long de la route Royale. Il a ajouté que son complice l’a aidé à dissimuler l’arme du crime dans un terrain vague à Ramah Lane, New Grove.
Les deux suspects ont été placés en détention policière pour meurtre et ont comparu devant le tribunal de Mahébourg pour leur détention provisoire.