La Compagnie Nationale de Transport (CNT) fera bientôt l’acquisition de nouveaux bus électriques à plancher bas. « Nous avons essayé d’avoir une commande de bus hybrides et électriques », a annoncé le ministre du Transport, Nando Bodha, mardi matin à Jin Fei lors de la réception de 30 bus à plancher bas offerts par le gouvernement chinois.

Bien que des problèmes « sur le plan de la spécification » ont émergé, Nando Bodha affirme que la prochaine commande fera provision pour une cinquantaine de bus électriques. « Les bus électriques doivent faire partie du New National Transport Network », dit-il. Un plan de financement devra être conçu pour ces acquisitions, évaluées chacune à Rs 9 M.

« 2018 devra être une année où la CNT doit être fiable ». Outre les 30 bus offerts par le gouvernement chinois, 50 autres sont aussi attendus. À ce jour, la CNT compte plus de 200 bus à plancher bas carburant au diesel. Les autobus à plancher bas ont été ajoutés à la flotte de la CNT cette semaine et sont repartis dans différents dépôts de la compagnie.

Au niveau des investissements, Nando Bodha fait ressortir qu’une somme de Rs 50 milliards est prévue. « Nous allons dépenser Rs 10 milliards chaque année », prévoit-il.

Par ailleurs, les « travaux lourds » du projet Metro Express débuteront le 16 janvier entre le tronçon de Rose-Hill et Port-Louis. Le New National Transport Network sera créé à travers ce projet, qui verra l’apport des compagnies de transport.

En outre, une somme de Rs 1,7 Md est prévue pour la transformation de la gare Victoria, destinée à accommoder un terminal pour les passagers de bus et du métro. Le projet sera lancé début 2018. D’autres travaux débuteront en février dans le cadre du Road Decongestion Programme. Pour mieux ajuster le prix du ticket d’autobus, Nando Bodha a annoncé la mise sur pied d’un « pricing mechanism », dont le but sera de décider des nouveaux tarifs. C

S’agissant de la formation accordée aux employés de la CNT, une autre de 300 heures sera octroyée incessamment aux Regional Managers pour la gestion de leur centre. Nando Bodha a également annoncé la création d’une académie pour les chauffeurs de poids lourds, laquelle se situera à la CNT. De son côté, l’ambassadeur de Chine à Maurice, Sun Gongyi, a indiqué que ces nouveaux autobus sont offerts suite à une demande du gouvernement mauricien à la Chine. Leur coût s’élève à Rs 100 M.