Ainsi, après une évaluation des constructions installées au Triangle d’Ébène, les consultants sud-africains proposent plusieurs changements au sein de la cybercité avec notamment l’aménagement d’un boulevard principal pour améliorer la circulation au centre même de la cybercité, et ainsi fluidifier le trafic autour d’Ébène.

Deux sites ont été identifiés pour faire office de parking pour les automobiles. Selon nos informations, il est question que des fly-overs soit installés pour la circulation des piétons.

Afin d’optimiser tous les espaces de ce site surchargé de constructions déjà, les drains actuels devraient être recouverts pour faire place à d’autres routes piétonnes.

De même, outre l’aménagement d’espaces verts et d’une esplanade afin d’aérer davantage la cybercité, une gare d’autobus sera construite ainsi qu’un terminal, en marge de l’arrivée du Metro Express.

Un foodcourt devra aussi être compris dans le plan de régénération de la cybercité, ce qui devrait résoudre le problème de marchands ambulants qui pullulent sur le site depuis des années.

Ce projet d’envergure devrait être effectué en deux phases. Landscope Mauritius a entamé les discussions avec les promoteurs installés à la cybercité qui seront partie prenante des prochains développements. Leurs suggestions devraient être tenues en compte dans la mise en place des prochains chantiers.

IYER Design doit, en septembre prochain, effectuer la présentation d’une vision plus globale du changement à venir à Ébène.