Ce week-end ont eu lieu plusieurs activités organisées par la Fédération des mouvements sociaux de Pamplemousses. Elles ont débuté samedi avec une cérémonie officielle et des activités de prévention pour les jeunes sur divers sujets comme la drogue. Dimanche la Fédération des mouvements sociaux de Pamplemousses a terminé son week-end de prévention avec une grande marche dans le but de demander un terrain de jeux et un terrain de football pour les jeunes.
« Depuis bokou banané nou pe atann en terin football ek en terin zoue pou nou bann zanfan. Nou bizin sa pou ki nou bann zanfan pa tonb dan bann fleo kouma la drogue ek lalcol. » C’est ce qu’a déclaré une habitante de la cité EDC dimanche dernier lors d’une grande marche. Celle-ci s’inscrivait dans le cadre du week-end de prévention organisé par Fédération des mouvements sociaux de Pamplemousses. Le lancement a été effectué samedi au centre de l’Arche de Noë avec une cérémonie officielle présentant les différentes associations de la région. Cette journée s’est poursuivie avec différents témoignages de jeunes et adultes, des projections de films et des activités culturelles. Dimanche a eu lieu la deuxième partie du programme, qui avait deux objectifs : réclamer un terrain football pour les jeunes et un jardin d’enfants pour les plus jeunes ; et sensibiliser la population de Pamplemousse au problème de la drogue et de l’alcool. Le centre l’Arche de Noë accueillait plusieurs stands représentant diverses associations de Pamplemousses, afin de faire connaître les différentes activités que propose cette association. « Il est important que les gens sachent que nous somme là et que nous pouvons les aider à notre manière. Dans notre association nous nous occupons des femmes. Nous les conseillons et faisons beaucoup d’activités avec elles, ainsi elles peuvent s’investir dans divers projets », a expliqué une jeune femme de l’association La Bande Joyeuse. L’association de développement de Pamplemousses, également présente hier, a fait part de ses projets : « Nous avons déjà donné des poules pondeuses à une trentaine de familles afin qu’elles puissent avoir des oeufs. Nous faisons aussi beaucoup d’activités avec les enfants, comme leur expliquer comment planter et prendre soin de la nature », a expliqué son président Éric Juliette.
L’événement était aussi une bonne occasion pour tous les habitants de pratiquer des activités communes, indique le président de la Fédération des mouvements sociaux de Pamplemousses. « Notre fédération représente toutes les ONG de la région. Il y a beaucoup de problème chez les jeunes mais nous prenons les actions nécessaires pour les combattre. Cet événement est très important pour nous pour enfin avoir nos terrains de jeux. Ils serviront de divertissement aux jeunes pour éviter qu’ils n’aillent vers les drogues, entre autres. Nous faisons beaucoup de prévention à travers notre fédération. Nous nous battons pour un environnement propre ainsi que pour l’éducation. »