Les problèmes d’approvisionnement de Rodrigues et des îles lointaines, qui ont connu une aggravation avec le retrait du Mauritius Pride du circuit, devraient connaître un début de solution dans l’immédiat. Ainsi, le MV Anna, un cargo pouvant transporter un maximum de 550 conteneurs et mesurant 101 mètres de long et 16 mètres de large, est actuellement à l’essai pour la desserte Maurice/Rodrigues/Maurice pour le compte de la Mauritius Shipping Corporation.
Ce cargo a effectué son premier voyage à Port-Mathurin avec à son bord 115 conteneurs de marchandises et une quinzaine de véhicules en début de semaine.
Une délégation officielle de la MSC, comprenant le président du Board, Jawaharlall Lappchand, et le Managing Director, Rishi Ronoowah, a effectué le déplacement à Rodrigues à cette occasion en vue de suivre les manoeuvres d’accostage dans le port et pour des consultations avec le chef commissaire de l’Assemblée régionale, Serge Clair, et des membres du conseil exécutif. La MSC a signifié son intention d’exercer une option d’acquisition de cette unité dans un délai de trois à quatre mois.
Le président du conseil d’administration de la MSC a fait comprendre que le MV Anna pourrait intégrer la flotte mauricienne très bientôt et a ajouté que cette unité a été louée pour une période initiale de six mois. Il s’est déclaré satisfait des conditions dans lesquelles se sont déroulées les manoeuvres d’accostage à Port-Mathurin. Il a ajouté qu’un pilote mauricien sera affecté au sein de l’équipage en vue d’assurer la relève. Le MV Anna sera exploité pour la desserte avec Rodrigues et Agaléga et ne pourra transporter que du fret sans aucun passager payant.
De son côté, le chef commissaire a mis l’accent sur l’importance du développement des facilités portuaires à Port-Mathurin. Il a réitéré le souhait de voir le gouvernement traiter toutes les îles de la République sur un pied d’égalité. Il est d’avis que cette mission de la MSC est un point de départ dans les nouvelles perspectives pour Port-Mathurin. Il a fait état des discussions avec les autorités à Maurice sur le Master Plan du port à Rodrigues.
Serge Clair a plaidé pour des subventions sur le fret maritime en vue d’encadrer les efforts de Rodrigues dans la voie du développement. Il a fait état de la mise sur pied d’un comité à Maurice pour se pencher sur la question du fret maritime. Il caresse l’idée d’inclure Port-Mathurin dans un circuit indo-océanique avec la possibilité d’accueillir des croisières. Il a annoncé l’agrandissement du parc de conteneurs et la construction d’un port de pêche à Pointe-Monier.
La MSC a également annoncé l’octroi de cinq bourses d’études universitaires dans le domaine maritime à des étudiants de Rodrigues méritants. Les premiers boursiers devront être connus en juillet prochain.