Parmi les révélations, prises de positions et manifestations de masse qui accablent l’axe génocidaire israélo-occidental avec chaque nouveau massacre de Palestiniens et chaque nouveau mensonge de la machine à propagande sioniste (Hasbara), une information capitale mérite d’être bien digérée et méditée.
Il s’agit du rôle du « seigneur de la guerre » palestinien Muhammad Dahlan comme candidat favori de l’axe USA/Israël/Égypte/Saoudie pour prendre la direction des Palestiniens et pour leur imposer la soumission, voire la reddition, aux diktats de l’État sioniste.
Cet éclairage, qui brille comme un puissant éclair dans un ciel bleu, nous le devons à Joseph Massad, professeur de politique moderne et d’histoire intellectuelle arabes à l’Université de Columbia, à New York.
Joseph Andoni Massad est un Palestinien chrétien né en Jordanie en 1963, et auteur d’ouvrages sur des sujets connexes comme les origines coloniales de l’État jordanien, la question palestinienne face au sionisme, et la sexualité arabe.