Peroomal Veeren

Le caïd Peroumal Veeren, qui est depuis quelque temps détenu à la prison de La Bastille, se plaint de nouveau de ses conditions de détention. Il reproche au commissaire de prison de ne pas respecter son engagement pour lui accorder les facilités qui sont données aux prisonniers.

Lorsqu’il était détenu à la prison de Beau-Bassin, le commissaire de prison avait en effet pris l’engagement de rétablir ces facilités. Le caïd reproche ainsi à ce dernier de le priver de ses droits fondamentaux. L’affaire sera appelée ce lundi devant le chef juge Keshoe Parsad Matadeen. Ses hommes de loi ont demandé un renvoi afi n de rencontrer le détenu en vue de préparer son affi davit. P

eroumal Veeren demande que les facilités qui sont normalement accordées aux prisonniers lui soient rétablies. Il s’agit du droit de pratiquer des activités physiques dans le Day Care Centre, d’avoir accès au temple et d’assister à des sessions de prières avec d’autres prisonniers, mais également de pouvoir contacter ses proches, d’avoir droit à un menu “special diet”, car étant diabétique, ainsi que d’avoir les journaux quotidiennement et de pouvoir faire des études.