Geeanchand Dewdanee

Geeanchand Dewdanee, un des directeurs de Brilliant Resources Consulting, arrêté dans le cadre de la saisie dans le port de 157 kg d’héroïne, estimés à plus de Rs 2 milliards, a comparu devant la Bail and Remand Court dans le cadre des accusations provisoires retenues contre lui au tribunal de Port-Louis.

Il ressort que la police serait en présence d’un rapport d’Interpol concernant des relevés téléphoniques. La police compte examiner ce dossier pour les besoins de l’enquête. Il est reproché à Geeanchand Dewdanee d’avoir dans cette affaire apposé sa signature sur une facture relative à l’importation des compresseurs qui contenaient de la drogue. L’enquête n’a pas encore été bouclée, la police ayant fait comprendre que ce dossier est « complexe » vu qu’il s’agit d’une « ramification internationale ».

La police aurait encore d’autres preuves à recueillir pour les besoins de l’enquête alors que de nombreux suspects ont été arrêtés dans le cadre de cette saisie record d’héroïne. Hier, devant la BRC, le CI Rambaruth a expliqué à la magistrate Ranjeeta Rajkumarsingh que la police devra effectuer en leur présence des vérifications sur un rapport d’Interpol ayant trait à des relevés téléphoniques. La police a demandé du temps pour poursuivre l’enquête.

L’homme de loi de Geeanchand Dewdanee, Me Neil Pillay, donnera ainsi sa position. Geeanchand Dewdanee devra retourner en cour le 24 octobre