Un ancien employé du National Property Fund Limited (NPFL) est suspecté d’avoir détourné Rs 4,9 millions de fonds, somme transférée sur le compte d’un de ses amis. Il était responsable de gérer les chèques à être émis en faveur des victimes du Ponzi de Dawood Ajum Rawat.

À la fin de son contrat, cet employé indélicat avait gardé en sa possession un chèque dûment signé au nom d’une société pour le montant de Rs 569. Il aurait alors substitué le nom du bénéficiaire par celui d’un de ses complices en faisant le montant passer à Rs 4,9 millions. Ce chèque a été encaissé. La fraude a été découverte à l’étape de la réconciliation des comptes de la National Property Fund Ltd. Le dossier a été référé à la police, avec la Financial Intelligence Unit (FIU) appelée en renfort. Le rapport du Forensic Science Laboratory sur cet Exhibit est attendu sous peu avec les premières arrestations annoncées incessamment