L’enquête du Central CID sur de détournement de Rs 4,5 millions au préjudice d’une société engagée dans des opérations de Call Centre devrait déboucher sur l’arrestation d’un inspecteur de police, de surcroît assumant les fonctions de Police Prosecutor. Ce matin, cet officier de police a joué aux abonnés absents en Cour et des recherches sont entreprises en vue de l’appréhender. L’inspecteur Ramchurn a été dénoncé par la suspecte Sharone Soorkea comme étant l’un des principaux bénéficiaires de la somme détournée depuis août de l’année dernière à ce mois-ci.
La dénommée Sharrone Soorkea, qui a été arrêtée samedi au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport – alors qu’elle revenait d’un voyage d’agrément en Malaisie –, est passée aux aveux quant au détournement de Rs 4,5 millions, donnant des indications précises au sujet de l’utilisation de ladite somme. Des achats de voitures auraient ainsi été privilégiés, notamment d’une Chevrolet, contre le versement de Rs 157 000 en facilités de Leasing. Mais aussi un peu moins d’un demi-million pour l’acquisition d’une voiture immatriculée S 2225, le paiement de polices d’assurances pour une voiture immatriculée BR 2222 appartenant à l’inspecteur Ramchurn, un acompte de Rs 200 000 pour l’achat d’une BMW, toujours au nom du Police Prosecutor, et un autre paiement d’un peu moins de Rs 300 000 sur un autre véhicule. Cet inspecteur de police a également bénéficié de la « générosité » de sa compagne sous la forme de divers transferts bancaires d’un montant de Rs 200 000 et le financement de plusieurs déplacements à l’étranger en compagnie de l’officier de police.
Lors d’une perquisition effectuée dimanche au domicile de Sharrone Soorkea, les limiers du Central CID ont procédé à la saisie de toute une série de cartes de crédits bancaires (au moins cinq, Ndlr), de chéquiers, d’équipement informatique – dont des iPhones et iPads –, des bijoux en or, des montres de grandes marques, ainsi que de la parfumerie haut de gamme. Des documents compromettants ont également été versés dans le dossier à charge.
Sharrone Soorkea a été placée en détention provisoire jusqu’à lundi prochain alors que l’arrestation du Police Prosecutor serait imminente.