NOÉMIE MOULIN (12 ans) De Paris

Îlot Gabriel est magnifique. La mer est d’un bleu ciel. Cet îlot est classé en réserve naturelle. Il y a des espèces endémiques comme le paille-en-queue. Des visiteurs du monde entier viennent profiter de ce lieu en pensant que ça va être paradisiaque, mais la réalité est autre.

J’ai été choquée de voir le nombre de déchets éparpillés dans la végétation. J’ai été attristée que les gens jettent des détritus dans le nid des pailles-en-queue. Est-ce qu’on jetterait des ordures dans le berceau de nos bébés ? C’est horrible et dégoûtant de voir des couches, des serviettes hygiéniques, des boissons gazeuses, des sachets et autres gobelets. C’est inadmissible de laisser ces espèces endémiques dans cette déchèterie. Ces produits sont très nocifs pour eux. Ça peut les rendre malades et si nous ne faisons rien, ils vont disparaître comme le Dodo.

Il y a des solutions. Je demande à l’Etat d’installer des poubelles en bois et couvertes. Il faut que la police de l’environnement mette à l’amende (50 euros) les personnes qui ne respectent pas la nature. Il faut aussi interdire aux visiteurs de se balader dans la végétation. Ils doivent rester que sur la plage. Il faut aussi que les citoyens soient plus responsables. Des parents qui jettent des couches dans la nature donnent une mauvaise éducation à leurs enfants. Les parents doivent être des exemples.

Je demande au ministre de l’Environnement de faire quelque chose pour sauver cet îlot. Que va-t-il répondre à ses petits-enfants dans 20 ans s’il ne fait rien ?

Les pailles-en-queue sont des oiseaux majestueux et îlot Gabriel est un paradis pour eux. Laissez-les vivre en paix. On se doit de les respecter !