Rakesh Gooljaury
  • L’homme d’affaires a brillé par son absence en cour alors qu’il devait répondre à la pétition du notaire Rajendra Dassyne

Le notaire Rajendra Dassyne avait logé une petition contre Rakesh Gooljaury, réclamant la somme de Rs 450 000 pour le loyer impayé d’une propriété à Sodnac. L’homme d’affaires, qui devait se présenter en cour, a brillé par son absence et n’était pas représenté non plus par un conseiller légal.

La juge Gaitree Jugessur Manna a ainsi prononcé un jugement en faveur du notaire, déclarant Rakesh Gooljaury en faillite. Le notaire Rajendra Dassyne, qui était présent en cour a informé la juge qu’en dépit de nombreux délais accordés à l’homme d’affaires pour régler ses dettes, il a toujours fait « la sourde oreille ». Les dettes de Rs 450 000 s’élèvent aujourd’hui à Rs 1762 788.

En septembre 2019, Rakesh Gooljaury avait été déclaré faillite pour des dettes Rs 14,3 M à Caudan Development Ltd. Celle-ci réclamait la somme de Rs 14,3 M au représentant de Fashion Style Ltd, Rakesh Gooljaury. Bien qu’il ait pris l’engagement de rembourser ses dettes, ce dernier ne l’aurait toujours pas fait jusqu’à présent. La compagnie avait ainsi logé une demande en Cour commerciale pour que l’ami proche de Nandanee Soornack soit déclaré faillite.

La juge Rehana Mungly-Gulbul a accédé à cette requête, déclarant l’homme d’affaires en faillite. Dans un jugement en février 2018, la juge Rehana avait sommé Rakesh Gooljaury de régler toutes ses dettes, mais ce dernier n’a pas fait honneur à ses obligations. D’où la décision de Caudan Development Ltd de venir avec une pétition de faillite. À noter que deux propriétés de Rakesh Gooljaury, soit à Flic-en-Flac et à St Pierre, ont déjà été mises à la barre. Deux autres propriétés ont déjà été vendues en février dernier.