Les amoureux de cyclisme, confirmés ou simples amateurs, ont rendez-vous le dimanche 11 octobre prochain pour la 11e édition du Deutsche Bank 100 km Cycle Tour, placée cette année encore sous l’égide de huit ONG. Le lancement du compte à rebours a eu lieu hier dans les locaux de l’institution bancaire à Port-Louis. Le concept reprend celui de l’année dernière.
Les coureurs pourront choisir de courir sous l’égide d’une ONG, avec une partie des frais d’inscription qui sera reversée à l’association choisie. « C’est une belle initiative et je suis fier d’annoncer que la Deutsche Bank doublera la somme récoltée par chaque organisation », a déclaré Freidrich Philipps, Chief Country Officer de la Deutsche Bank, encourageant par la même occasion les coureurs à se mettre en selle pour l’édition 2015 de la course.
Comme l’année dernière, trois parcours seront proposés aux inscrits. La course principale, les fameux 100 km entre Plaisance et Mon Choisy, les 50 km et le parcours familial de 15 km, dont le départ sera donné à Goodlands. Toutes les arrivées se joueront à Mon Choisy, devant le terrain de football.
« Cette année, nous avons innové en présentant l’enregistrement en ligne », explique Christian Desjardins, de CRA World Events Management. Les intéressés sont priés de consulter le www. craworldeventsmanagement.com/races pour s’inscire. Le paiement des frais d’inscription peut se faire en ligne ou le jour de la collecte des dossards les 9 et 10 octobre prochain au centre commercial de Bagatelle. Cette année encore, huit ONG se sont associées à la course. Ainsi, Tipa, le Lions Club de Port-Louis, Open Mind, PAWS, Pamplemousses Dolphin Swimming Club, SAFIRE et le Centre national de formation de cyclisme tenteront de lever des fonds pendant la course.
« Le travail abattu par les ONG n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur. À travers le Deutsche Bank Cycle Tour, qui a toujours été un événement caritatif, nous espérons créer une visibilité quant aux besoin de la société mauricienne », a ajouté Freidrich Philips.
De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, s’est dit heureux de l’initiative de la Deustche Bank. « C’est une épreuve qui a toujours démontré sa présence au sein de la communauté. Le partenariat entre les secteurs privé et public est très important pour que le sport et la société progressent ».
Les représentants des ONG se sont aussi dit ravis du soutien qu’ils ont reçu l’année dernière. « Le rôle des ONG est essentiel dans le développement des populations vulnérables et sert à renforcer le tissu social de l’île Maurice. J’aimerais donc, au nom de sept autres ONG, remercier la Deutsch Bank pour son soutien », a conclu Angélique de la Hogue, Programme Manager de TIPA.