Les régions de Vandeermesch, Mare-Gravier, Père Laval, Résidences Vuillemins ainsi que les quartiers avoisinant l’Église Sacré Coeur, à Beau-Bassin, ont été paralysés par une importante coupure d’eau. Pendant pratiquement deux jours, le robinet était complètement à sec, ce qui a causé de grands préjudices aux résidents. En cause : l’obstruction d’une importante valve située à l’angle des rues Révérend Lebrun et Vandermeesch.
Le problème a été décelé par l’équipe technique de la Central Water Authority (CWA) jeudi à 4 h du matin sur un gros tuyau situé à l’angle des rues Révérend Lebrun et Vandermeersch, Beau-Bassin. L’intervention de l’équipe de la CWA a permis d’établir qu’une valve était obstruée. Les travaux effectués pour réparer cette valve se sont révélés particulièrement délicats pour les techniciens sur place. La fourniture d’eau a dû être interrompue. Lorsque le problème a été réglé, un autre contretemps est intervenu sur une valve située plus bas à la rue Vandermeersch, ce qui a prolongé la coupure d’eau. « Nous ne nous attendions pas à ce que cela se produise. Ces travaux de réparation ont nécessité une très longue intervention à nos équipes car il a fallu casser l’asphalte et faire des travaux de fouille », explique Bishek Narain, chargé de communication à la CWA. Plusieurs camions ont été dépêchés sur place pour les besoins des résidents, explique-t-il.
Si la garantie nous a été donnée qu’un monitoring de la situation rue par rue est en cours et que la situation est retournée à la normale ce matin, les habitants, eux, affirment que l’eau a coulé pendant environ une heure puis plus rien. Sollicité, le responsable de la communication à la CWA explique qu’un tuyau de six pouces s’est cassé, ce qui a perturbé l’alimentation au eau des riverains des rues Beegoo Lane, une partie de Dr Lesur, Marcel Létang et des rues latérales. « Les travaux de réparation viennent de s’achever et la fourniture sera rétablie dans les heures qui viennent. Une équipe est toujours sur place », explique Bishek Narain.
Cette coupure d’au moins deux jours a provoqué la colère de certains habitants, spécialement hier, au moment de la préparation du repas familial dans le cadre de la fête de l’Assomption.