L’Anti Robbery Squad du Sud a mis la main sur Ashvin Kisnah, un récidiviste de 37 ans et son complice présumé, Veeraj Ramsarran, 29 ans, soupçonnés tous deux d’avoir dépouillé une sexagénaire dans un lieu de culte à Surinam. Les faits se sont déroulés mardi alors que la victime, une habitante de Grande-Rivière Sud-Est, voulait obtenir la guérison pour sa maladie.

Dans sa version des faits, elle a raconté avoir fait part de son problème au premier nommé qui réside dans la même localité que lui. Ce dernier lui a dit qu’il connaissait un guérisseur pouvant écarter ses malheurs en disant des prières spéciales. Le récidiviste lui a ainsi présenté Veeraj Ramsarran qui a conseillé à la sexagénaire de porter ses bijoux le jour de la prière. Ils ont emmené la femme à Surinam où le pseudo-guérisseur a commencé à faire des incantations. Puis, les deux complices ont demandé à la sexagénaire de retirer les objets précieux et de les poser par terre. « Fermez les yeux et priez de tout votre cœur », lui ont demandé les deux malfaiteurs. Ces derniers en ont profité pour lui piquer ses bijoux estimés à Rs 80 000, et ils ont demandé à la femme de quitter les lieux immédiatement sans se retourner ou elle devrait faire face à un malheur.

Une fois chez elle, la retraitée a raconté cet épisode à un proche qui a compris que le duo avait profité de la situation pour lui voler. Elle a immédiatement rapporté le cas à la police. Sur la base de certains renseignements, les suspects ont été appréhendés à Bel-Air-Rivière-Sèche. Soumis à un interrogatoire, ils ont nié les faits qui leur sont reprochés. La police n’a pas encore retrouvé les objets volés.

Veeraj Ramsarran a passé la nuit en détention au poste de police de Chemin Grenier, tandis qu’Ashvin Kisnah a été placé en cellule à Grand-Bois. Ils ont été traduits au tribunal de Souillac vendredi où une accusation provisoire de vol a été retenue contre eux. La victime les a positivement identifiés. L’enquête se poursuit sous la supervision du surintendant Pedre.