Deux Mauriciens ont été interceptés en mer sur un speed boat volé suite à une alerte de La MRCC de la Réunion, qui a reçu un appel du MV Eastern Light.

Ce navire avait croisé ledit speed boat avec deux individus à son bord à 85 nm à l’ouest de Port-Louis et soupçonnait qu’il s’agissait d’un piège tendu par des pirates. Le MV Eastern Light a alors demandé l’assistance des autorités réunionnaises.

La National Coast Guard de Maurice a, par la suite, été avertie. Un message a été envoyé au Tanker Hellas Marianna, qui se trouvait dans la zone, afin qu’il s’enquiert de la situation. Le Tanker a localisé le speed boat, nommé Le Morne, et a retrouvé deux personnes à son bord. Il s’agit de deux habitants de La Gaulette : Meriza Louis Loide Michel, 24 ans, et Labonne Jean Eddy, 22 ans. Ils ont déclaré avoir eu une panne de GPS et souhaitaient regagner Maurice.

Le Tanker a escorté le speed boat jusqu’au large de Port-Louis avant que la National Coast Guard ne prenne le relais. Le speed boat a été emmené jusqu’au port vers 17h30 hier, dimanche 31 mars.

A bord, la police a découvert 32 jerrycans remplis d’essence et huit autres jerrycans vides, ainsi qu’un GPS de la marque Garmin. Devant les suspicions de trafic de drogue, la brigade antidrogue a été alertée et les deux Mauriciens ont été interrogés.

Il s’avère que le propriétaire du speed boat avait consigné une déposition auprès de la National Coast Guard de Rivière Noire. Et ce, pour signaler que son bateau avait été volé par Meriza Louis Loide Michel entre le 29 et le 31 mars.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur toute cette affaire.