Alors que le Dr Zouberr Joomaye annonçait le lundi 27 avril deux nouveaux cas positifs au covid-19 pour Maurice à travers les tests rapides, ramenant ainsi le nombre total de cas positifs à 334, c’est en répondant aux questions de la presse que ce dernier a annoncé qu’il y avait en fait « une mal-interprétation » des positifs des tests rapides. C’est ce qui explique le chiffre 332 (revu à la baisse) évoqué lors du communiqué du ministère de la Santé hier, mardi 28 avril, à la télévision nationale.

Le Dr Zouberr Joomaye explique qu’il y a un protocole à suivre après les tests rapides. Ces tests sont suivis par des tests en laboratoire. D’autres tests se seraient donc par la suite avérés négatifs et les deux personnes ont été autorisées à regagner leur domicile. 

Cependant, il indique que même si les tests rapides n’ont pas encore été validés par l’Organisation mondiale de la Santé. Le Dr Joomaye indique qu’après cet évènement, ils (le Gouvernement) se sont aussi posé la question sur la fiabilité des tests, mais que « nous avons avons choisi un test rapide que nous pensons être le plus fiable » et que ce test aurait reçu depuis quelque jours l’aval de l’Indian Council for Medical Research.

Il devait conclure sur ce sujet en indiquant que « nous sommes confiant que ce test produira les résultats que nous avons envi, c’est à dire, nous, le gouvernement, le ministère de la Santé voulons faire un dépistage rapide, un dépistage de masse dans une période de temps courte, parce que nous voulons justement être sûr que le virus ne se propage pas dans la population ».

Pour information, le test antigènes rapide consiste à détecter et de différencier les anticorps produits par l’organisme au moment de l’infection en utilisant une goutte de sang d’une personne. Le Dr Zouberr Joomaye avait auparavant indiqué que ceux utilisés à Maurice depuis lundi proviennent de la Corée du Sud. À ce jour, 14 305 tests de ce type ont été réalisés à Maurice.

Par ailleurs, un total de 15893 tests PCR ont été effectués dans l’île et 332 se sont avérés positifs. En considérant que les deux tests positifs de lundi sont finalement considérés comme négatifs, et le dernier cas annoncé dimanche sur un membre du personnel d’une maison de retraite dans le sud du pays, ce jour est donc le troisième jour consécutif sans nouveau cas positif du coronavirus à Maurice.

En ce qui concerne le déconfinement à Maurice, le Dr Zouberr Joomaye laisse entendre que la question fera l’objet de débat lors d’un cabinet ministériel demain, jeudi 30 avril et que ce sera le Premier ministre qui communiquera lui-même « au moment venu, au moment approprié ».