Dev Chooramun, plasticien mauricien, a reçu des critiques favorables pour ces tableaux lors de la 2e édition de l’International Mail-In Art Exhibition qui s’est tenue du 14 au 16 juillet à la Federation of Canadian Artist Gallery à Vancouver au Canada. Dev Chooramun a été le seul à être choisi pour exposer ses oeuvres au Canada parmi cinq autres artistes mauriciens.
Ses deux tableaux, Melting Pot et African Dance, ont été très appréciés par les artistes des autres pays participants — dont le Canada, la Chine, l’Inde, la Finlande, l’Allemagne, Israël, l’Arabie Saoudite, le Mexique, l’Afrique du Sud, la Russie, l’Angleterre et Oman. Cet habitué des cimaises est connu pour décrire le monde unissant macrocosme et microcosme. Dans sa quête spirituelle et artistique, il privilégie l’union des forces.
Le thème choisi pour l’exposition était la culture et dans les deux tableaux, Dev Chooramun a voulu présenter différentes facettes de Maurice. African Dance rend hommage aux descendants africains qui sont venus à Maurice et qui ont su inventer des sonorités avec des noix de coco, des récipients d’eau et des faucilles.
Melting Pot illustre le brassage des cultures et l’unité dans la diversité.