Pour mettre en application le développement durable, Lux Resorts & Hotels a décidé d’adopter les critères de la version G4 de la Global Reporting Initiative (GRI). Initiative visant à proposer un cadre mondial pour le reporting de la performance extra-financière. De plus, la version G4 mise sur la transparence des enjeux les plus pertinents. À ce jour, plus de 6 000 organisations, situées dans 90 pays suivent les lignes directrices de la GRI. Vishnee Payen, Sustainability & CSR Manager, évoque l’adoption des lignes directrices de la GRI, qui « donne un point de référence cohérent pour communiquer notre engagement envers la communauté et la planète. Notre rapport annuel portant sur l’exercice de 2014 est présenté sous forme de rapport intégré, combinant les données liées au social et à l’environnement aux données financières du groupe. » Lux Resorts & Hotels s’est mise à la GRI, affirme Vishnee Payen, pour soutenir le développement économique, le social et la résilience environnementale des destinations où elle opère. « Afin d’assurer la bonne mise en oeuvre de nos stratégies, le rapport intégré, basé sur les lignes directrices de la GRI, est un outil utile puisqu’il permet une meilleure gestion des actions qui ne peuvent être mesurées. On peut également prendre des mesures correctives si jamais on s’éloigne de l’objectif fixé ».
Début 2015, Lux Resorts & Hotels s’est fixé plusieurs objectifs en termes de développement durable. Ce groupe hôtelier affirme que les pratiques qui sont en lien avec la durabilité sont importantes pour protéger les ressources et les relations à travers des dialogues entre les parties prenantes.