La société BlueLife Limited a signé, au cours du premier trimestre 2015, des actes de vente de résidences IRS (Integrated Resort Scheme) et de terrains déjà préparés pour la construction pour un montant de Rs 825 millions à Azuri. C’est ce qu’a confirmé cette semaine Christine Marot, Chief Executive Officer (CEO) de la compagnie, lors d’une rencontre avec des analystes financiers à l’hôtel Labourdonnais.
Présentant les résultats de BlueLife pour le premier trimestre de l’exercice financier 2015, Christine Marot, qui avait à ses côtés le président du conseil d’administration, Arnaud Lagesse, a indiqué que grâce à la signature d’actes de vente à Azuri, le segment « Land Development » de la société a commencé à engranger des bénéfices de la construction sur une base de pourcentage d’achèvement. Ces bénéfices, estime la direction de BlueLife, contribuent à restaurer la rentabilité du groupe et ils devraient, selon les prévisions, croître davantage en 2016.  
Christine Marot a fait comprendre que bien que la compagnie a jusqu’ici accusé des pertes, de nouvelles stratégies ont été mises en place en vue de rétablir sa rentabilité au cours des deux prochaines années.  « 2016 s’annonce comme une année charnière pour BlueLife. Nous avons déjà commencé la planification de nouveaux développements à Azuri, de même que sur d’autres parcelles de terres, qui seront lancés très prochainement. Ces projets vont restaurer la trésorerie et la génération de bénéfices à partir de 2016 avec un portefeuille de projets répondant à la demande du marché », a-t-elle indiqué.
Le trimestre se terminant au 31 mars 2016 a été marqué par des pertes de Rs 41,6 millions pour un chiffre d’affaires de Rs 418,3 millions. Pour la même période de 2015, des pertes de Rs 67,9 millions avaient été encourues alors que le chiffre d’affaires s’était élevé à Rs 230,7 millions.
Par ailleurs, suite à la résiliation du contrat avec Super Construction en février dernier, BlueLife a nommé Manser Saxon Contracting Ltd en tant que principale entreprise de construction sur le chantier. La société, soutient la direction, entend respecter les délais de livraison des unités, et ce conformément aux termes des actes de ventes. Le rythme de travail a augmenté progressivement. La livraison des unités achevées vient de débuter et prendra fin d’ici octobre.
Pour ce qui est des espaces commerciaux, le taux de remplissage fin mars était d’environ 80%. Les efforts de gestion ont conduit à la signature de nouveaux contrats de location, qui permettront de réduire les espaces inoccupés. Le total des actifs du groupe se montait à Rs 5,6 milliards à la même période. Aucun investissement majeur, désinvestissement ou réévaluation n’a été noté au cours du premier trimestre 2016.