Le Jardin de la Paix se situe à Calodyne, à quelques mètres de l’hôtel Calodyne-sur-mer, soit entre la boulangerie de la localité et le supermarché Basing Hill. Samedi dernier, il a accueilli un premier groupe d’une vingtaine d’enfants victimes d’abus sexuels référés par la CDU au CEDEM et dont le plus jeune est âgé de 7 ans.
Grâce au soutien financier du Trident Trust, le programme est offert gratuitement à tous les bénéficiaires: facilités de transport jusqu’au Jardin de la paix, petit-déjeuner, déjeuner, goûter, snacks. Pour chaque enfant accueilli, le centre met en place une série d’actions permettant à l’enfant de se reconstruire et de se réinsérer dans la vie familiale, scolaire et sociale. Car, sans prise en charge de l’enfant victime d’abus divers, les conséquences à court et long terme sur leur santé psychique et physique sont catastrophiques.
Ici, tout est pensé pour enchanter la journée des plus jeunes. À peine arrivés, ils sont accueillis autour d’un goûter. Le déroulement de la journée est rythmé par l’alternance de moments calmes et de moments animés consacrés à une activité particulière: contes, bol chantant tibétain, technique de méditation sur l’imagerie mentale, théâtre, massage, contes, musicothérapie, danse et expression corporelle. Passer un samedi au Jardin de la Paix est aussi l’occasion de redécouvrir la nature. Ils vont la découvrir par exemple dans le jardin ou à la mer, car la plage n’est pas loin. La philosophie du CEDEM: «Tout ce qui est beau a un impact sur l’enfant. Maurice a besoin d’avoir une réhabilitation de qualité pour les enfants victimes d’abus», nous dit Rita Venkatasawmy, directrice du CEDEM. Les locaux sont modernes, spacieux et gais. Les pièces sont éclairées de grandes baies vitrées et habillées de beaux rideaux. L’espace de 42 perches offre un cadre où la nature et son élégant bâtiment de couleur sable se fondent sans accroc, à l’intérieur comme à l’extérieur: petite cascade extérieure, bassin, fontaine, coin rangoli, ses allées de blocs pavés blancs, sa hutte africaine font de ce lieu un endroit parfait pour prendre du temps pour soi-même.