Les appels d’offres pour les travaux maritimes et civils en vue de l’extension du quai à conteneurs de 240 mètres seront lancés en mars. Ce projet, qui nécessitera un investissement de Rs 3,3 milliards, s’inscrit dans le cadre d’un plan de développement qui comprend l’agrandissement du parc à conteneurs, la consolidation des emplacements de chargement sur une étendue de 560 mètres, la construction d’une barrière de protection et l’approfondissement des quais jusqu’à 16,5 mètres.
Selon le directeur de la Mauritius Ports Authority Shekur Sunta, ces travaux, qui sont nécessaires dans le cadre du développement portuaire, permettront à Port-Louis d’accueillir des porte-conteneurs géants transportant plus de 8 000 à 9 000 TEUs. Les travaux seront entrepris par    Marine & Civil Works, Construction of Bunds, et Dredging Works.
L’objectif de la construction d’un bund wall à Fort William et Fort George sera de retenir les matériaux recueillis lors du dragage effectué devant les quais à conteneurs et d’approfondir les fonds marins. L’espace créé sera utilisée pour de futurs développements portuaires.
Les travaux sont estimés à Rs 351.5 millions. Les appels d’offres, lancés en décembre, prennent fin le 13 février au Central Procurement Board. La construction du mur de protection débutera alors en mai et terminera en avril de l’année prochaine.
Les travaux maritimes et civils consisteront aussi à étendre le quai à conteneurs jusqu’à 560 mètres et d’agrandir le parc à conteneurs par 6,5 hectares. Pour ce faire, un appel d’offres sera lancé en mars et les travaux prendront fin en 2015. Le parc pourra alors accueillir jusqu’à 750 000 conteneurs contre 550 000 actuellement.
Les travaux de dragage permettront aussi à Port-Louis d’accueillir les porte-conteneurs les plus utilisés par les compagnies maritimes. « The deepening works would require about 1 million m3 to be dredged. The dredged material would be put to beneficial use for land reclamation of about 35 hectares of land in the Fort William and Fort George for future port development », explique-t-on dans le plan du projet.
Ces travaux, qui coûteront environ Rs 690 millions, seront menés en 2014. Selon les prévisions, « the works are scheduled to be undertaken in 2014 after the construction of the bund wall at Fort William and Fort George and is expected to be completed by end 2014 ».
Comme l’a souligné le ministre des Finances Xavier-Luc Duval lors d’une récente conférence de presse, la modernisation des infrastructures portuaires cadre avec la politique du gouvernement de faire de Port Louis un port d’éclatement dans cette région du monde. Elle permettra aussi de soutenir la volonté des autorités de donner un nouvel élan au port franc qui a fait l’objet de mesures incitatives dans le Budget 2013. Ces mesures encouragent les entrepreneurs étrangers à utiliser les installation du port franc pour les exportations sur le marché africain.