L’exercice d’enregistrement des participants locaux à la 6e mini-Pravasi Bharatya Divas (PBD), qui se tiendra les 27 et 28 octobre prochains, commence ce lundi au siège du ministère des Arts et de la Culture et à la Haute commission indienne, a déclaré le haut commissaire indien à Maurice, T.P Seetharam, lors d’une conférence de presse à Port-Louis hier.
L’enregistrement des participants locaux, pour lesquels 500 places sont réservées, commence lundi. Ceux qui souhaitent se faire inscrire à travers l’Internet devront cependant attendre la fin de la semaine pour le faire. Les étrangers d’origine indienne intéressés à participer se trouvent dans cette catégorie. Les frais de participation pour les Mauriciens sont de Rs 1 500 et, pour les étrangers, de USD 100. Selon Prashant Pise, officier responsable de la mini-PBD à la haute commission indienne, ceux qui le souhaitent pourront effectuer leur paiement en ligne.
Pour toutes informations concernant le mini-PBD à Maurice, le public peut se connecter au site internet qui lui est dédié à l’adresse suivante : www. pbdmauritius.org. Le ministre des Arts et de la Culture Mookhesswur Choonee a procédé à son lancement hier à Port-Louis. L’occasion pour lui de parler du programme étoffé qu’il propose avec ses partenaires principaux, à savoir la HCI et Gopio international.
Ainsi, la veille de l’ouverture officielle du mini-PBD, soit le vendredi 26 octobre, les hommes affaires d’origine indienne et les Mauriciens pourront se rencontrer à l’hôtel Hilton à l’occasion d’un business forum. Les autorités touristiques indiennes prévoient un « road show » pour mieux faire connaître leur destination. Un business event sera organisé le même jour à l’Audi Showroom à Motorway sur l’immobilier. Deux expositions d’art et de philatélie sont prévues durant cette manifestation au Mahatma Gandhi Institute. Le Centre Indira Gandhi pour la Culture indienne (IGCIC) prévoit également un festival de film indien. Par ailleurs, en vue de rendre un hommage à feu Rajesh Khanna et à d’autres grands noms de la musique et du cinéma indien, un Bollywood musical show sera organisé à l’initiative d’une compagnie indienne le vendredi soir au Centre Swami Vivekananda à Pailles.
Si les frais encourus par les participants couvrent les repas et les participations à tous les événements dans le cadre du mini-PBD, le spectacle de vendredi soir, lui, sera payant. Les organisateurs communiqueront plus de détails à cette occasion ultérieurement.
Le samedi 27, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, procédera à l’ouverture officielle du mini-PBD dans l’après midi au Centre Swami Vivekanda. Auparavant, les participants se réuniront au MGI. Le soir, ils pourront participer au dîner de gala et assister au spectacle de la troupe de Kerala. Cette dernière fera le déplacement spécialement pour l’occasion, avec pour objectif d’offrir un avant-goût de la culture de cet État de l’Inde, qui accueillera le prochain PBD en janvier 2013.
Dimanche sont prévues les sessions plénières au MGI. Le soir, les participants se rassembleront à l’hôtel intercontinental, à Balaclava, pour le dîner ainsi qu’un spectacle. Cette fois,  purement mauricien. « Il s’agit d’un spectacle d’une durée d’une heure qui sera conçu et réalisé par Suchita Ramdin », soutient M. Choonee.
Profitant de cette occasion, le président de GOPIO International Mahen Utchanah a lancé un appel à tous les Mauriciens pour leur participation au mini-PBD. « Il n’est pas nécessaire d’être d’Indian origin pour y participer. Le mini-PBD est ouvert à tous, indépendamment de l’appartenance d’origine », soutient-il. Le secrétaire aux Affaires indiennes d’outremer Parvez Dewan avait d’ailleurs, dans une interview au Mauricien, précisé que « le mini-PBD est avant tout un festival mauricien ».