Didier Deschamps, sélectionneur de la France
Le Nigeria a évolué de manière très physique, en apportant beaucoup de densité dans le jeu. C’était un défi de faire face et nous l’avons relevé. Pendant une heure, nous étions dos à dos mais la France a été capable de prendre le dessus au cours de la dernière demi-heure. Les Nigérians étaient fatigués. Ils ont ensuite laissé des espaces dans leur défense. Nous avons su nous montrer dynamiques et rapides au bon moment, alors que le Nigeria ralentissait. Cette victoire méritée va nous rendre plus fort pour la suite. Je suis très fier d’atteindre les quarts de finale.