Atma Shanto

Dans le sillage de l’arrestation d’Atma Shanto jeudi dernier, Feroze Aucharauz, membre de l’Employment Relations Tribunal (ERT), revient à la charge.

Ce dernier a émis une mise en demeure contre le syndicaliste et l’accuse d’avoir eu des « propos diffamatoires » envers lui lors d’une manifestation le 23 mars à Roche-Bois.

Atma Shanto a été arrêté et transféré en cellule policière à la prison de Beau-Bassin, puis remis en liberté dans la soirée de jeudi dernier, et ce, grâce notamment aux membres de Resistanz ek Alternativ, qui ont payé sa caution et sa reconnaissance de dettes.

Dans sa mise en demeure, le syndicaliste explique qu’il a occupé des « postes importants » et qu’il est un homme « respecté« . Ancien conseillé municipal de Vacoas/Phoenix, il a également siégé au conseil d’administration de la Central Electricity Board, entre autres.