Le groupe Innodis est en proie à des difficultés avec sa production de poulet au Mozambique. La concurrence féroce de ce volatile importé lui joue en effet de mauvais tours…

En fait, c’est l’absence de contrôles réglementaires à l’importation qui permet l’entrée sur le marché mozambicain d’une masse de pou- lets importé à bas prix.

Résultat des courses : Mocambique Farms Limitada, la filiale d’Innodis, a connu une baisse de régime ces derniers mois, affectant la profitabilité du groupe dans son ensemble, qui s’est vu amputé de quelque Rs 6 millions pour le trimestre de juillet à septembre.