Dinesh Sooful avoue qu’il a eu de la chance avec Question Time, victorieux à la photo-finish aux dépens d ‘Archangel Michael, samedi dernier. Gros outsider à Rs 2700, le coursier de Shirish Narang, déjà répertorié alors qu’il était dans le yard de la défunte écurie Maigrot la saison dernière, aura causé l’une des grosses surprises de la 4e journée.
« Je suis content de cette victoire, surtout avec l’arrivée d’un jockey étranger au sein du groupe (ndlr: Daniel Moor). Cette victoire coincide avec l’anniversaire de mon fils Neil et de celui de Shirish. Les montes se feront désormais plus rares, mais j’espère quand même qu’on me fera confiance. J’évolue en freelance mais j’accorde priorité à Shirish Narang pour le track work matinal, » souligne Sooful.
À 37 ans et issu de la génération de Yashin Emamdee (blessé samedi dernier et out jusqu’à la fin de la saison) et Sachin Chowa (qui se consacre désormais au track-work chez Ramapatee Gujadhur), Sooful qui monte à 51 kilos, s’est offert son 56e gagnant depuis qu’il monte en 1998. Pour lui, son souci désormais est « d’avoir des montes valables en courses ».