C’est en l’église St-Andrew’s, à Quatre-Bornes, que l’évêque de Maurice, Mgr Ian Ernest, a célébré hier la messe chrismale en présence des membres du clergé anglican.  L’évêque a, à cette occasion, insisté sur le symbolique lavement des pieds qui, a-t-il affirmé, « pousse nous évêques, prêtres et diacres à adopter un comportement qui traduirait le don de soi en servant les autres avec dévotion, amour et sans rien attendre. Il donne un modèle à ce que L’Eglise doit être ».  Il a observé que c’est le modèle pyramidal qui prime dans les relations humaines et dans n’importe quel groupe de la société . « Or par son geste, Jésus renverse la pyramide, il prend la place du serviteur. Nous ne réalisons pas que Jésus a transformé le modèle de société pyramidale en un corps où chacun de nous a sa place et où chacun mérite considération », a-t-il expliqué.
Pour l’évêque de Maurice, « lorsque Jésus demande à laver les pieds de l’autre, il nous appelle à aimer, à servir et à pardonner ». Il poursuit : « Au cours des derniers mois, avec certaines décisions, il y a eu des blessures, je tiens ici, comme votre évêque et comme un frère à demander pardon si jamais il y a eu offense. Aujourd’hui c’est le moment opportun de tourner le dos aux choses qui nous ont fait mal mais de tourner les yeux vers Jésus. »
Il a également rappelé que « la célébration de l’eucharistie, la bénédiction des huiles, le renouvellement des voeux et le lavement des pieds sont des signes qui deviennent source de grâce, c’est la présence de Jésus qui nous donne la grâce, la force à devenir des serviteurs leaders ». L’évêque a également insisté que « le corps du Christ que nous incarnons dans le diocèse anglican doit continuer au sein de cette société mauricienne à rehausser la qualité de son témoignage ». Et Mgr Ian Ernest de conclure : « Nous devons aider chacun à redécouvrir sa valeur, sa beauté, son importance. C’est de cette manière qu’ils pourront commencer à grandir et à faire de belles choses et à répondre aux autres avec amour. Que nos prières offertes en ce jeudi saint et notre engagement à nous dépasser pour faire connaître l’Amour de Dieu en Jésus puissent mener les dirigeants du monde à ne pas perdre de vue le peuple qui leur est confié! »